Histoire d'une Photo
Prise du Reichstag - Berlin - 2 mai 1945

 
 
 
Photo réalisée le 2 mai 1945 au matin par le photographe de guerre ukrainien Yevgeni Khaldei.
Ce drapeau est alors porté par le soldat Alexei Kovalyov soutenu par un sergent originaire du Dagestan.
756ème régiment / 150ème division de fusiliers 

Ainsi, ce photographe venait de réaliser l'une des photographies les plus célèbre de la seconde guerre mondiale. Seulement après son retour à Moscou, il apparut rapidement que des modifications devaient être faites. Tout d'abord il s'agit d'éliminer la présence de 2 montres sur le bras du soldat. Ensuite il fallut rendre au drapeau un aspect plus présentable puisqu'il avait subit, lui aussi les outrages de la guerre. 

 
 
Sauf que, comme souvent dans de pareil moment, à l'instant crucial il n'y avait pas de photographe.
Encore moins pour réaliser celle ci avec un cadrage parfait et avec une pose solennelle des personnages.

Le premier drapeau à être hisser sur le Reichstag le fût le 30 avril 1945 à 22h50 !

En effet le 7 avril 1945, il est décidé, à l'état major de la 3ème Armée de Choc (commandée par le général Kuznetzov), de créer 9 bannières de la Victoire reparties à chacune des divisions à qui reviendront la suprême mission de prendre le centre de Berlin.

La 5ème rejoint alors la 150ème division de fusiliers. 
(à noter la taille trop importante de la faucille et du marteau).

L'après midi du 28 avril 1945, un bataillon arriva devant la Spree (avenue du Reichstag)
Le commandant du 756ème régiment, le colonel F.M. Zinchenko qui prend en charge alors la bannière numéro 5 et confie à un capitaine de 23 (!) ans,  Stefan Andreyevich Noystroev, la mission de prendre le dernier bâtiment, avec le sentiment qu'il faudrait probablement se battre pour chaque pièce, chaque corridor ... Un détachement de choc est constitué avec le lieutenant Berest. Il faut alors une demi journée pour prendre le Reichstag et ce n'est que tard le soir, à 22h50 que le sergent russe Mikhail Egorov et le sergent géorgien Meliton Kantarija hisse au milieu des combats le drapeau de la Victoire suprême !

Ce drapeau sera photographié dans la matinée du 1er mai par un avion, mais il sera endommagé et décroché par un projectile allemand l'après midi. De nouveau suspendu ce même jour.
Ce n'est que lendemain que la scène fut alors reconstituée pour l'Histoire.

L'Histoire oubliant même en ce moment, un petit fanion complètement rouge hissé par le soldat 
G. Bulatov à 14h25 le 30 avril 1945, mais qui sous le feu ennemi dut se replier ...

 
Sources :
Victor Lomantsov, 08 May 2000
David Cohen, 21 Oct 1997 " The Weekly Telegraph"
Jan Oskar Engene, 21 Oct 1997
Ben Weed, 28 Feb 1998 

 

Retour à la page "Histoires"

Retour à la page d'accueil