Histoire du "Match de la mort"
Dynamo Kiev - Ukraine - 9 Août 1942

 
 
Monument situé face au stade du Dynamo à Kiev.

Dédié aux joueurs exécutés à Baby Yar.

Ivan Kuzmenko
Mykola Trusevich
Olexiy Klimenko
Mykola Korotkikh






 

 
La légende ...

Dans les années qui ont précédé la guerre, le Dynamo était considéré comme l'une des meilleures équipes de football d'Europe. Et lorsqu'en été 1941, se termine la plus grande bataille de mouvement de l'Histoire (665.000 prisonniers), les joueurs se retrouvent eux aussi encerclés dans la poche.

Un jour de l'été 1942, apparut des affiches dans les rues de Kiev, affiches annonçant :
 
 
Dimanche                    Dimanche 
9                                9
Août                          Août
STADE « ZENITH »
rue kerossinna, 24
FOOTBALL
REVANCHE

STAR                   FLAKELF
        

Troussevitch Tchervegui 
Klimenko Komarov  
Svirizovsky Korotkikh 
Soukharev Poutistin 
Balakin  Melnik  
Goundarev Timoféev 
Gontcharenko  Tuttchev 
SELECTION  RENFORCEE

début du match  à 5 h 
                              prix du billet  5 roubles

Le jour arriva, la moitié du stade occupée par les officiels allemands , dont le commandant de la place en personne, le Général Major Eberhardt, les places secondaires étant laissées pour la population locale.
La match débuta avec une équipe soviétique timorée et hésitante face à une équipe allemande agressive et rapidement le premier but allemand fut inscrit. Le public ukrainien supporta cela dans un silence fataliste mais cela galvanisa l'équipe du Dynamo qui inscrit deux buts avant la fin de la mi-temps.
Le public allemand commençait alors à injurier l'équipe locale et même à tirer des coups de feux en l'air, demandant l'arrêt du match.
Durant la pause, le commandant de la place vint dans le vestiaire de l'équipe de Kiev et annonça : 
"Bien, vous avez pratiqué un excellent jeu et nous avons apprécié. Seulement maintenant, durant la seconde mi-temps, vous devrez perdre. Vous le devez ! L'équipe des forces armées allemandes n'a jamais perdu, spécialement en territoires occupés. C'est un ordre, si vous ne perdez pas, vous serez abattus ..."
Les joueurs du Dynamo écoutèrent en silence et reprirent le jeu en ... inscrivant un nouveau but.
Au 4èmebut, les gardes se placèrent autour de la pelouse et forma un cordon de sécurité.
Au cinquième et dernier but, cela en était de trop, la délégation officielle quitta le stade et l'arbitre arrêta la rencontre avant son terme.
Les gardes conduisirent, à coups de crosse, les joueurs dans des camions. Les joueurs furent exécutés ce même jour à Baby Yar.

 

Une photo rarissime  des participants du match du 9 août 1942 à Kiev, prise , selon certaines informations, par l’arbitre de la rencontre et conservée dans l’archive du journaliste I.Konontchuk. 
Les footballeurs ukrainiens sont en maillots sombres, les allemands – en maillots clairs. 
On reconnaît facilement  M. GONTCHARENKO (dans le deuxième rang, premier à droite), Nicolaï  TROUSSEVITCH, Ivan  KUZMENKO (dans le même rang  cinquème et sixième à gauche). 
L’historien du football  V. VOLKOV a reconnu dans le deuxième rang G.TIMOFEEV ( troisième à gauche ), F. TUTTCHEV, V.SOUKHAREV et N. KOROTKIKH ( à côté de GONTCHARENKO, de droite à gauche), A. KLIMENKO (huitième à droite) et placé derière lui P. KOMOROV. 
Dans le rang du bas – M. MELNIK ( deuxième à gauche) et  M. POUTISTIN ( au centre sans maillot).
 
En fait ceci est une légende, la réalité fut différente mais peut être encore plus incroyable ...

Une première équipe de l'armée de terre allemande fut battu le 12 juillet 1942. Les allemands furent très désappointés mais aucune arrestation n'eut alors lieu. Ils choisirent d'organiser un autre match avec une équipe plus forte. Le 17 juillet, le Dynamo remporta ce match 6-0 !
Les allemands choisirent alors une équipe hongroise, alors réputée pour son jeu, pour jouer le 19 juillet.
Elle perdit ce match 5-1. A noter une ligne du rapport de ce match :
"Malgré le score, les équipes peuvent être considérées de force égales" ...
Un match retour organisé par les hongroise termina par une nouvelle victoire du Dynamo 3-2 le 26 juillet 1942.

Le 6 Août 1942, était organisé un match contre l'équipe de la Luftwaffe. c'est ce match qui, décrit plus haut, est entré dans la légende. Mais celui ci ne se termine pas par l'exécution des joueurs de l'équipe ukrainienne.
Il fallut une nouvelle victoire le 9 Août sur cette même équipe et une dernière humiliation (8-0 !) le 16 Août 1942 pour que cette équipe entre dans l'Histoire.

Selon les versions, Quatre joueurs furent exécutés : 
Ivan Kuzmenko, Mykola Trusevich, Olexiy Klimenko and Mykola Korotkikh.
D'autres sources donnent 8 joueurs abattus.
Tous les autres furent déportés et un seul survécu après la guerre : Makar Honcharenko

 
Nikolaj Trusevich
Gardien de but
Mort à Babij Jar
Le 24 février 1943

Sources : 

Un grand merci à Sergey Pavlov pour toutes ses recherches : http://www.junik.lv/~dynkiev
Yuri Kuznetsov


 

Retour à la page "Histoires"

Retour à la page d'accueil