Musée de kubinka / Moscow
 
"Ferdinand"
Le symbole de la bataille de Koursk
Fabriqué à 90 exemplaires, le "Ferdinand" devait permettre à lui seul de vaincre l'armée blindée soviétique à Koursk. Les blindés du 656. sPanzerjäger Regiment, malgré un palmarès impressionnant, n'eurent pas le succès envisagé notamment à cause de l'absence de protection contre l'infanterie. La légende parle même d'équipages isolés tirant avec leurs armes individuelles par le tube du canon ...
Equipé du fameux canon 88L71, il pouvait détruire un T-34 à une distance de 4500 mètres !
Le modèle présenté est celui du chef de la 1. Compagnie du 654. sPzJägAbt commandé par le major Karl-Heinz Noak. Il fut capturé prés de la gare de Poniry.
Rebaptisés "Eléphant" en mars 1944, ils sont alors dotés d'une MG34.
2 exemplaires intacts, un "Eléphant" au musée d'Aberdeen, USA et ce "Ferdinand" à Kubinka.

Photo provenant de ma collection personnelle.
 


Grâce au créateur du site "Panzer Truppen" , je peux vous présenter ce même blindé lors de la bataille de Koursk ! Ces photos ont été publiées dans la revue SCHIFFER MILITARY avec la légende "Ce ferdinand a été détruit par le feu et abandonné. Les munitions ont explosé et ont fait sauter la porte du compartiment arrière..."
 
Photo présentant l'équipage du "501" quelques jours avant la bataille de Koursk.
A gauche, on retrouve l'Oberleutnant Hans-Joachim Wilde, chef de ce blindé et de la 1. Compagnie.
A noter, sur son bras droit un badge obtenu pour la destruction d'un char avec une arme individuelle.
Il sera tué en 1945 en Prusse orientale.

Kharheinz Münch / 
Schwere Panzerjäger Abtelung 654

 
Retour à la galerie de photos
 
Retour à la liste du matériel