Musée de kubinka / Moscow
 
Pz. Kpfw. III
 
Le plus décliné des chars allemands.
Fabriqué à environ 5700 exemplaires, le Panzer III va équiper l'armée blindée allemande de 1937 à 1945. Durant toute cette période, plus de 12 variantes seront développées voyant son blindage et le calibre du canon s'accroître régulièrement.
Le panzer présenté dans ce musée faisait parti de la 24. Panzer Division. Cette division fût constituée à partir de la 1. Cavalerie Division, dont on retrouve l'origine dans le symbole visible à l'avant de ce char.
La 24. Panzer Division disparaîtra le 2 février 1943 à Stalingrad ...

La photo que j'ai pu réaliser de ce blindé étant de piètre qualité, je remercie les auteurs du site Jagdtiger de m'avoir permis de reprendre l'une de leur image.
 

 
L'histoire du "372" ...

Lorsque commence la campagne d'été 1942, la 24. Panzer-Division est incorporée dans le groupe d'armées sud. Elle fait alors partie du fer de lance de l'opération "Bleue" qui vise à la conquête du Caucase et de ses champs pétrolifères. Stalingrad n'est alors qu'un objectif secondaire, visant à couvrir l'aile gauche de l'offensive. 
Le 28 juin 1942, cette division aligne alors 181 chars soit respectivement 32 Pz II, 56 Pz III l, 54 Pz III k, 12 Pz IV l, 20 Pz IV k, 7 Pz Cdt ( l : canon long et k : canon court).
Un nombre de blindés certes inférieur que les années précédentes mais compensé par une plus forte puissance de feu d'un matériel plus récent. Une autre modification, rarement signalée, est le changement de numérotations des blindés. En effet après une année de guerre en Russie (la campagne de France avait duré 6 semaines ...) l'adversaire avait appris à privilégier certaines cibles ... et des numéros comme "R01" ou "III/2", synonymes de blindés de commandement, étaient devenus trop dangereux à porter.
C'est pour cela que sur un document daté du 11.06.42, on retrouve la nouvelle numérotation de cette unité. Le "372" était l'ex "R01", c'est à dire le char du commandant en second du 24. Panzer régiment !
 

 
Grâce à Jason D. Mark, auteur du livre "Death of the Leaping Horseman", je peux vous présenter le document d'archive officialisant le changement de numérotation des chars de la 24 Panzer-Division à la veille de la bataille de Stalingrad.
Anlagen 1 zum Kriegstagebuch 24. Panzer-Division: 25.4.42 - 22.6.42
 
C'est au sein de la 4. Panzer Armée que cette division entre dans Stalingrad le 30 Août 1942.
Elle connaitra l'enfer de Stalingrad de la première à la dernière minute, se batant dans les lieux les plus mytiques de la bataille, du silo à grain au Sud à l'usine Octobre rouge au Nord.
Le "372" est au début de la bataille commandé par le Rittmeister (Capitaine dans la Cavalerie) Johannes von Aulock, adjoint au commandant de Régiment. 
Mais dès le 23 Aout 1942, soit dans les tous premiers jours de la bataille, un obus d'artillerie vient se facrasser à proximité de ce char. Le commandant du régiment le colonel Riebel est tué sur le coup et le chef de ce char von Aulock est blessé grièvement. Le char est endommagé mais il n'y pas de date connu de sa réparation et de son retour aux combats.
 
Sur cette photo, on retrouve 
de la gauche vers la droite :

- Lieutenant Hofmann. Cdt adjoint du II./Pz.Rgt.24.
- Rittmeister von Aulock. Cdt adjoint du PzRgt 24.
- Major Burgsthaler. Commandant du II./Pz.Rgt.24.

 

 
Grâce aux recherches de Jean-Francois Poubane, je peux vous présenter le même blindé sur une photo d'époque ! (Panzercolor 2)
 
 
Retour à la galerie de photos
 
Retour à la liste du matériel